En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation simplifiée et la réalisation de statistiques de visites. Politique de confidentialité en bas de page. En savoir plus.

 

L’UMS 2006 ‘Patrimoine Naturel’ du MNHN a développé un Indicateur de Qualité Ecologique (IQE), basé sur un protocole semi-standardisé de diagnostic des enjeux naturalistes.

 

Cet Indicateur, et sa variante, l’Indicateur de Potentialité Ecologique (IPE), permettent d’évaluer à l’échelle d’un site dans sa globalité, la biodiversité, la fonctionnalité écologique ,  et l’efficacité des mesures d’aménagements et de gestion écologiques, dans une optique de suivi temporel. Reposant sur une expertise de terrain, il doit être mis en œuvre par un naturaliste expérimenté.

Ces indicateurs ne peuvent pas se substituer aux études règlementaires.

Une formation préalable, dispensée par le MNHN, est nécessaire avant de pouvoir mettre en œuvre ces indicateurs. Elle permet notamment de disposer des outils adéquats et de bien cerner les limites d’application et d’interprétation.

 

LA COMMUNAUTE DE PRATIQUE DES UTILISATEURS DE L’IQE ET DE L’IPE

 

La communauté de pratique des utilisateurs de l’IQE et de l’IPE est née de la volonté de mettre en commun les connaissances et outils permettant l’application de ces indicateurs. Cette communauté a pour vocation de promouvoir les échanges et le partage de retours d’expérience suite à la mise en œuvre de ces outils. Elle regroupe à la fois les praticiens de terrain qui appliquent ces indicateurs (bureaux d’études, associations naturalistes, …) et les services environnement des commanditaires, qui utilisent ces indicateurs en tant qu’outil de caractérisation et de suivi de leur foncier.

L’engagement des utilisateurs de ces indicateurs est formalisé par la signature d’une charte d’adhésion

 

 

LA COMMUNAUTE DE PRATIQUE DES UTILISATEURS DE L’IQE ET DE L’IPE

La communauté de pratique des utilisateurs de l’IQE et de l’IPE est née de la volonté de mettre en commun les connaissances et outils permettant l’application de ces indicateurs. […]

IQE – Article Terre et Vie

La méthodologie d’élaboration de l’IQE et de l’IPE, l’architecture de ces indicateurs, les modalités et limites d’application ont été décrites dans un article de la la Revue d’écologie (Terre & Vie), vol. 68. Le texte intégral de cet article est accessble ci-dessous.   Delzons, O., Gourdain, P., […]

Structures formées à l’IQE

Ce tableur présente la liste des 79 structures formées à l’utilisation de l’IQE/ IPE au 01/04/2018. Il s’agit essentiellement de bureaux d’études et d’associations naturalistes, ainsi que d’autres structures souhaitant mettre en oeuvre ces indicateurs.   Liste des structures formées à l’IQE/ IPE     FORMATIONS_IQE_total_III_2018    

Charte d’adhésion à la communauté de pratiques

Cette charte d’adhésion est avant tout un code de bonne conduite. Elle détermine les conditions d’utilisation et d’accès aux Indicateurs de Qualité Ecologique (IQE) et Indicateurs de Potentialité Ecologique (IPE) du Muséum national d’Histoire naturelle et précise la responsabilité des Entités signataires afin d’en garantir un usage […]

Documents de référence

LISTES ROUGES REGIONALES Pour le calcul de l’IQE et de l’IPE, les listes rouges régionales à prendre en considération sont celles utilisant la méthodologie UICN et ayant été validées par l’UICN. Le document ci-dessous recense les listes rouges régionales validées par l’UICN (actualisation en 2017). Listes rouges […]